Au Népal, 6% du PIB est réservé aux dépenses publiques pour la santé, contre 12% en France, et l’espérance de vie s’élève à 68 ans. Les népalais sont très proches de l’espérance de vie moyenne mondiale (70 ans). Cet âge est largement impacté par le fait que seule 1 femme sur 3 accouche en institution et que le taux de mortalité infantile est égal à 34% (en 2012). De plus, ce taux reste discutable puisqu’il n’y a que 2 naissances sur 5 qui sont enregistrées sur l’ensemble du territoire.