Au Népal, l’enseignement primaire (de 6 à 11 ans) a été rendu obligatoire, en 1975. Malgré ce devoir, la scolarisation demeure fortement disparate entre les sexes, les ethnies, les castes, la situation géographique, etc. En effet, en 2013, 4% du PIB était réservé à l’éducation, plaçant le pays en 119ème position (sur 186) à l’échelle mondiale. Ceci se reflète dans le manque de locaux, de matériel, de fournitures ou encore en professeurs observés dans les établissements. Malgré tout, 9 enfants sur 10 sont présents en classes primaires et 7 enfants sur 10 sont présents en classes secondaires ce qui entraîne un taux d’alphabétisation des adultes avoisinant les 60% sur l’ensemble du territoire.