Gairimudi

projet pour une école permanente

Cette expédition a été organisée pour visiter le site de l’école de Gairimudi notamment. Jérôme Edou, de Garuda Népal, nous a invité à prendre connaissance du projet et voir si on voulait travailler dessus.
Arrivés là-bas, le projet nous a semblé très intéressant. L’école a été reconstruite en trois parties :

  •  Un bâtiment reconstruit par les indiens : un préfabriqué métal qui semble parasismique ;
  •  Un bâtiment R+1 qui nous semble très dangereux : maçonnerie mal faite, utilisation d’argile au lieu du ciment, poutres positionnées sur les encadrements de fenêtres ;
  •  Deux bâtiments temporaires en structure bois recouverte de tôle ondulée et sur une simple dalle en guise de fondation ;

Après un relevé d’état des lieux, nous avons rencontré le comité de l’école, les professeurs et le directeur afin de comprendre leurs besoins. La discussion fut intéressante, et mène rapidement sur le fait qu’ils n’ont pas d’idées et souhaiteraient qu’on leur en apporte. Jérôme Edou nous ayant donné carte blanche, nous sommes en cours de réalisation de deux versions du projet.

Ce projet est en grande partie financée par l’association belge « les briques pour le village de Krishna ».

chantier

Projet

L’école compte 12 classes pour 185 élèves.
Le site comportait 4 bâtiments. 2 constructions en tôles ondulés et un bâtiment en pierre jugés dangereux sont à détruire tandis que la construction faite par les indiens (200m2) est parasismique et sera conservée.
L’extension que l’on fera est de 320 m2, le bâtiment créé par les indiens est conservé (200m2). L’objectif de cette construction est de mélanger leurs principes constructifs, leurs matériaux et les ouvriers locaux avec des principes parasismiques. Cette construction a pour but d’être un training pour l’ensemble de la population locale afin qu’ils puissent construire leur propre maison suivant ces principes.
Le projet est divisé en deux parties:
– 6 modules de deux classes, 11x6m afin d’avoir des classes de 25 m2. Ce module fait à peu près la taille d’une maison dans le village, et peut donc être un très bon exemple pour leur propre maison. De plus, la taille de ce module est optimisé pour une construction parasismique.
– La toiture en structure bambou relie tous les modules entre eux et créer une cour intérieure.
La disposition des différents modules et de la toiture permet de créer deux grands espaces extérieurs, le premier à l’intérieur de la cour plus calme et cosy et un second permettant d’avoir un terrain de volley.

Etat des lieux