Construire ce n’est pas simplement des briques les unes sur les autres avec une taule ondulée pour toiture.

Afin de mener un projet, voici les trois différentes étapes que nous suivons :

– La 1ère s’intitule : « observer ». Elles ont pour but de rencontrer les acteurs locaux, de définir leurs besoins en parfaite cohérence avec leurs traditions, leur culture et leurs techniques constructives. L’objectif est de créer une symbiose cohérente entre l’architecture traditionnelle et les systèmes constructifs parasismiques.

– La 2nde se nomme : « analyser ». La phase terrain est passée, il faut désormais imaginer une construction répondant aux besoins tout en répondant aux exigences du terrain et des parties prenantes (association partenaires, gouvernement, etc.). A l’issu de cette phase, les plans du projet sont dessinés.

– La 3ème s’appelle « concevoir ». Ici, la formation parasismique auprès des villageois est un axe majeur. Pour ce faire, une équipe de professionnels reste sur le chantier du début à la fin du projet. L’équipe supervise, forme et remplie les taches inhérentes à un chantier. Chacun des bénévoles est un professionnel européen du bâtiment.

Chacune de ces étapes rend chaque projet unique et établit une relation à long terme avec la population concernée.