En 2015, le pays est dévasté par deux tremblements de terre consécutifs dépassant la magnitude de 7 sur l’échelle de Richter. Une activité sismique largement avérée puisque plus de 4000 séismes sont enregistrés chaque année sur le territoire, soit un toutes les 2 heures! C’est donc en prévision d’un nouveau tremblement de terre conséquent que le pays tente de se reconstruire malgré plus de 25% de la population vivant avec moins de 1.90$ US par jour. Peu à peu des centres communautaires voient le jour en milieu rural et permettent aux habitants des villages de pouvoir se retrouver en un lieu commun tout en bénéficiant de services relatifs à la culture, la santé, l’éducation ou encore à l’hygiène. En effet, moins d’une personne sur 3 bénéficie de sanitaires en campagne, contre 50% en zone urbaine.